Voir le site ici : Comment le consommer

Plus d’infos à propos de Voir le site ici

Le cannabidiol souffre d’une mauvaise image à cause de son origine, puisqu’il est tiré du cannabis. Pourtant, il ne s’agit pas d’une substance illicite ou récréative : c’est pour cette raison qu’il est utilisé en médecine et autorisé à mise en vente. Il est indispensable de le différencier du THC, qui est la substance active et récréative de la plante. C’est en effet cette molécule qui rend le cannabis interdit à mise en vente et à la consommation en France ainsi que dans d’autres pays du monde. Le CBD est une substance réactive, qui présente des effets anti-inflammatoires naturels conséquents ( 3 ). C’est le cas de la totalité des cannabinoïdes. Pour cette raison, le cannabidiol est un complément alimentaire prisé des sportifs, qui y trouvent une source de soulagement pour leurs douleurs sur les muscles et articulaires.

Fidèles aux traditions, les visiteurs de cannabis ont tendance à privilégier le mode de consommation le plus ancien, à savoir : fumer. Et pourtant, cette méthode est avec certitude la plus toxique possible. il faut ajouter qu’autrefois, le choix était assez limité. Déjà, le CBD ( cannabidiol ) n’était pas encore commercialisé de manière légale. Les amateurs de cannabis étaient alors obligé de se limiter au THC ( tétrahydrocannabinol ), la molécule qui attise des effets psychoactifs. Aujourd’hui, vous avez accès à de nombreuses formes et variétés de CBD, la molécule pleine d’ caractéristiques thérapeutiques. Alors, quitte à consommer un produit sain, autant le consommer sainement !

par ailleurs, étant un produit naturel, le CBD dispose d’une image positive dans l’opinion publique et le monde scientifique en opposition aux molécules artificiels que l’on peut trouver dans de nombreux médicaments. concernant du cadre légal, le CBD a pu être autorisé à la production, vente et consommation depuis 2018 en France. a l’opposé de son voisin cannabinoïde “Le THC”, le CBD n’est pas addictif et ne représente donc pas une présence pour le client. Plusieurs symptômes incurables sont miraculeusement soulagés grâce à l’utilisation de l’huile CBD. Il est toutefois important de préciser que le CBD sous toutes ses formes ne permet aucunement la guérison de la maladie en elle même, car ce n’est pas un traitement, mais juste un complément alimentaire ou produit parapharmaceutique qui remédie à la symptomatologie des maladies les plus graves, quel que soit leur degré.

Depuis des millénaires, la plante de chanvre et de cannabis est utilisée dans de multiples civilisations d’un point de vue thérapeutique. Lors de la période du Néolithique, des traces de chanvre furent découvertes dans des domaines d’activité propices à la culture. Des archéologues ont de plus découvert des céramiques et des pots sur le site de Xianrendong, dans la région du Jiangxi en Chine, et qui datent de – 8000 avant J-C, comportant des motifs sporadiques en forme de plante de chanvre textile. Différentes traces plus anciennes ont également été découvertes au sein de l’europe et au Japon, ce qui laisse penser que la plante de chanvre textile était connue par la plupart des civilisations actifs sur ces territoires. L’origine du chanvre textile, géographiquement parlant, n’est pas connue avec rigueur, mais il est certain que cette plante provient d’Asie et qu’elle a ensuite été commercialisée ou semée dans d’autres territoires du globe. Certaines recherches archéologiques npus ont donné les moyens d’estimer son apparition dans certains foyers préhistoriques simultanément, soit entre – 11 500 et – 10 200 avant J-C.

Le marché actuel regorge d’objets comportant du CBD à savoir les cosmétiques bio et les humides pour cigarettes électroniques, les huiles de massage, les résines à inhaler, etc. Le cannabidiol est un actif majeur du cannabis au même rang que le tétrahydrocannabinol. Ce dernier est à titre de rappel inscrit dans le registre des stupéfiants. Ce qui fait que le cannabidiol est une substance venant du chanvre textile dont l’utilisation est régi par des prescriptions juridiques strictes, établies par les autorités compétentes. En règle générale, toute activité reliée à l’exploitation du cannabis est condamnée par la loi, culture, détention et emploi y compris. Tout produit qui englobe du cannabidiol issu du plant de chanvre est de ce fait interdit sauf respect de quelques conditions bien définies. Les produits issus du cannabis employés, proposés et mangés doivent avoir un taux de THC inférieur à 0, 2 %. par ailleurs, seule l’utilisation des pousses et des fibres est permise. Et rapidement, la plante doit être mentioné dans la liste des variétés autorisées par la loi mise en place sur le territoire européen.

Plus d’infos à propos de Voir le site ici